IMG_6977 (Medium)

Comment survivez-vous avec 4 enfants à bord ?

Tout ce que vous voulez savoir sans jamais oser le demander…. Non, pas ce qui se passe dans la capucine, c’est au prochain chapitre : LOL.

Comment survivons-nous avec 4 enfants dans si peu de mètres carrés pendant une année non-stop ? C’est parfois très difficile ! Parfois cocasse ! Souvent très marrant. Allez un petit point sur chacun un mois avant la fin du voyage.

Marine, 13 ans, nouvellement ado, l’animal le plus proche de l’homme :).

Normalement, ce genre d’énergumène part vers 7h 30 au collège et ne revient que vers 17h30,  s’occupe avec son smartphone dans un coin de sa chambre à la maison ou part avec des copines parlant le même langage refaire le monde. Les rares fois où il traîne dans nos pattes avec ses grognements d’ours et en nous parlant à nous, gentils parents ou adorables petites sœurs comme à des chiens, nous l’envoyons vite réfléchir dans sa chambre… et bien nous, c’est 24/24 et sans chambre ! Et cela mériterait peut être un diplôme de patience extrême. Parler ou jouer avec ses sœurs reste très compliqué pour elle, quel dommage. Heureusement qu’entre ces crises, elle accepte sans trop rechigner de nous aider, peut faire la vaisselle, sait plier la banne, remplir la douche solaire, préparer le petit-déjeuner, avoir des conversations « normales » et surtout s’occuper merveilleusement de sa toute petite sœur avec qui elle partage son lit. Accessoirement, la curiosité insatiable de Marine n’a pas faibli dans ce voyage et elle l’a donc vécu intégralement avec un plaisir visible. Pour preuve, les plus douloureuses punitions que nous ayons pu lui infliger furent des privations de visites (temples, grottes, Killing fields,  etc.).

Morgane, 10 ans au départ, maintenant 11 ans. 

En fait, tout est bizarre avec Morgane, des jours avec et des jours sans.  Les jours sans sont terribles. Elle sait tout, connaît tout et a toujours raison. Plus têtue qu’elle, on ne connaît pas, et ceux qui pensent à sa mère se trompent, Stéphanie a trouvé son Maître ! Elle a toujours la plus mauvaise place, la mauvaise assiette, le mauvais lit, la plus petite part, … L’école a souvent été difficile, car elle n’en voit absolument pas l’intérêt. Les fautes d’orthographe ? Ben, on n’a qu’à faire la réforme et au passage enlever toute grammaire comme dans les langues asiatiques : ils arrivent bien à communiquer, non ? L’anglais, les gens n’ont qu’à parler français ou utiliser googletranslate, non ? Les maths, bon les calculs sont un peu utiles pour négocier. Mais pas la géométrie.  Les musées, cela l’ennuie. Les mosquées, oui, mais pas trop. Les temples, c’est chouette, mais il faut enlever les chaussures…

Partager son lit avec Romane était et reste compliqué. Bref, il faut tenir le coup.

Heureusement, les jours avec sont nombreux. Et Morgane adore parler des sujets de société, savoir qui sont ces gens, comment ils vivent, quelles sont leurs voitures, visiter les magasins, comparer les niveaux de prix, faire des affaires dans les marchés, regarder les paysages sur la route, etc. Et surtout faire du skate ! Rentrer en France ? Oh non, j’irai trop longtemps à l’école.

Romane, 7 ans. 

C’est notre enfant un peu perturbée par le voyage, sans pouvoir l’exprimer clairement, son quotidien lui manque un peu. Sa chambre, ses jouets, ses bricolages, ses repères, son rythme, ses grands-parents, ses cousines et des copines parlant le français lui manquent.

Romane a beau dire « je suis timide », elle a une facilité pour aller vers les gens et se fait des copains de tout âge dans tous les pays, partout. Elle peut se faire inviter chez des gens qui vont lui servir des sucreries sur leur canapé, devant un dessin animé sur leur télévision, faire le tour d’un parking discrètement et revenir les bras chargés de gourmandises distribuées par les voyageurs comme les locaux, jouer avec des copines ne parlant pas un mot de la même langue et les serrer fort dans ses bras comme si elles se connaissaient depuis des années.

Elle adore toujours autant lire et passerait bien sa journée avec sa liseuse. La bibliothèque verte, Fantomette, Harry Potter, Tara Dunkan et des centaines (sans exagérer) de livres n’ont plus de secrets pour elle.

Elle est contente de visiter pleins de belles choses, de voir de si beaux paysages, de jouer sur la plage et dans les aires de jeux. L’école ? bof ! Bon, c’est peut-être le manque de motivation des parents ?

Manon, 21 mois au départ, 2 ans ET DEMI maintenant.

Notre amour de chaque jour. Un vrai bonheur. Certes, un bébé nécessite beaucoup de temps et surtout beaucoup de logistique dans ce voyage, mais elle s’adapte à tout. Elle accepte tous les changements, les différents hôtels, les modes de transports, les différentes nourritures et rythmes que nous lui imposons. Elle adore les paysages magnifiques et karstiques, les temples, les mosquées et les églises. Aujourd’hui, elle parle trop bien, elle est propre (enfin, après 13 ans de couches, nous passons le relais !) et sourit tout le temps… ) Quel bonheur d’avoir pu la voir grandir pendant une année.

Le chouchou de ses parents et de ses trois grandes sœurs ? Comment va se passer la rentrée à Nantes où elle n’aura plus ses quatre mamans pour veiller sur elle à chaque instant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *