IMG_6357

MONTENEGRO ALBANIE – De nouveau des frissons

En préambule

Vous vous souvenez de nos copains de voyage avec lesquels nous avons passé trois jours de folie en entrant en Croatie. Ils tiennent un blog, en vidéo principalement. Leur dernière publication relate notre rencontre. Vous pourrez trouver la vidéo en suivant ce lien et leur site complet en suivant celui ci.

Autre point, Sylvain a écrit un article consacré à l’Iran. La démarche vient du fait que la plupart du temps, c’est à propos de ce pays qu’on nous interroge. L’article est peu illustré mais vise à raconter notre vision de ce pays si passionnant. Il est disponible ici.

Rappel du dernier épisode

Le mercredi 03/06, nous retournons donc passer la frontière du montenegro tous les six une fois Virginie déposée à l’aéroport de Dubrovnik.

Retour au Monténégro

La frontière, affaire pliée en 10 minutes top chrono. Nous reprenons le ferry pour la troisième fois : shipping encore gérée de main de maître par Stéphanie.

Nous descendons cette fois plus dans le sud du pays et découvrons une autre facette du Montenegro, avec des barres d’immeubles et des plages privatisées remplies de parasols. Nous finissons par nous arrêter sur une grande plage un peu roots et semi-sauvage pour la nuit.

Alors allons chercher loin des côtes !

Nous nous levons remontés à bloc contre le « bétonnisme » des plages et avides de nouvelles aventures. Direction le lac Skadarsko, à l’est. Trop beau ! Nous allons le longer du nord au sud pour nous trouver un chouette spot sauvage et admirer ses couleurs émeraudes et turquoises. Après une vingtaine de kilomètres très délicats dans la montagne sur une toute petite route exceptionnelle et escarpée…

le voyant de la jauge d’essence s’allume. Ben oui, toujours aussi organisé le monde à six. Nous nous arrêtons en haut, devant le lac et en profitons pour manger et réfléchir. Avancer ou reculer ? Nous arrêtons les monténégrins qui nous annoncent encore 40 km de montagne avant la station. À contre cœur, nous sommes donc obligés de redescendre et de quitter cet endroit magique. Nous nous redirigeons donc dormir vers la mer face aux vagues. Nous trouvons un petit camping en travaux avant son ouverture. Ils nous font un prix d’amis et nous passons une petite nuit roues dans le sable.IMG_6294Bon bah alors on fait quoi ?

Puisque c’est ainsi,  nous changeons de pays…direction l’Albanie. Et surprise, nous nous retrouvons de l’autre côté du lac abandonné la veille et profitons de cette vue magnifique pendant deux jours. Seul problème, nous avons choisi un camping pour nos premières nuits et… Il est gigantesque et très fréquenté : nous nous sentons un peu « en club de vacances camping-caristes européens ».

Il faudrait peut être reprendre les bonnes habitudes

Le dimanche, nous quittons le camping résolus à nous immerger dans l’Albanie. Direction Shkoder pour retirer des Leks (1€=133Leks) et acheter une carte sim, premières étapes d’adaptation selon nos habitudes. Google Map est notre meilleur allié dans ce voyage.

Nous sommes dimanche et tout est animé, plein de marchés et de boutiques de rues. Nous cherchons à en profiter et errons une bonne demi-heure dans la ville avant de trouver une place. Le commerçant d’en face sort m’aider à manœuvrer : Nous commençons déjà à aimer l’Albanie et ses habitants. Ce pays nous rappelle la Turquie. Nous en profitons donc pour faire comme les albanais, boire un café pendant que les enfants jouent sur l’aire de jeux, déguster leurs tourtes (les Byrek) fourrées à la viande, au fromage ou aux épinards, nous promener dans les marchés…

A nouveau équipés et charmés par le pays, nous retrouvons l’énergie et le désir de découvrir l’Albanie hors des sentiers touristiques. Fini l’isolement en campings, nous retrouvons la joie d’accepter des cadeaux des villageois, de manger du vrai fromage local vendu sur la route, de vider la caca-box dans la nature (rappelez-vous elle est écolo), …IMG_6450

Nous partons vers Koman pour aller voir son lac artificiel, terminus de 35 kilomètres de pseudo route pleine de nids de poule. Là bas, au bout d’un tunnel « grotte » un peu effrayant, nous rencontrons le « vrai prince d’Albanie », spolié par la dictature et recyclé en tour-opérator bas de gamme… IMG_6321Bon après deux trois phrases dans son sens, il nous avoue qu’il est le nouveau messie et va bientôt lancer une troisième guerre mondiale de l’amour afin d’unir tous les peuples. Ok, génial, mais en attendant il nous propose d’atteindre le Nirvâna grâce à sa balade sur le lac à la recherche de son château : Même pas peur, on achète !

Nous le quittons pour aller dormir sur un remblai face à la rivière, en mode pépère et sauvage. Nous serons seulement dérangés par les chèvres et un voisin venu nous offrir du poisson..

La débâcle gagnante

Au matin du lundi, le disciple de dieu qui devait venir nous chercher vers 9h30 n’était plus si fidèle que cela. Nous avons donc repris pour la troisième fois la grotte de l’enfer avec notre bon vieux Cc : 500 m creusée à même la roche où deux véhicules ne peuvent se croiser. Il pourrait y avoir un feu à chaque entrée, mais cela ne serait pas l’Albanie. IMG_6326Bon, nous sommes les plus gros, donc les autres feront les 500 m en marche arrière ! Allez, nous devons avoir une bonne étoile et ne croisons aucun « véhicule ».

Une fois arrivé, le prince-roi-messie veut nous faire embarquer dans une barcasse sans garde corps ni ombre et avec deux tables de salon Henri III comme mobilier. IMG_6320Sécurité oblige, nous refusons gentiment et il nous rembourse sportivement en tant que braves gens ayant compris sa mission sur terre. Alors que faire ? Nous attendons le ferry et montons notre CC à bord pour la balade vers Ferza : Encore un shipping réussi malgré un chargement à la limite du sketch vu la petitesse du quai d’embarquement :).

Nous faisons une belle balade sur le lac entre les falaises abruptes avant de débarquer pas loin du Kosovo.

Nous décidons de repartir vers l’ouest en dormant dans les villages. La route est bonne mais vertigineuse.IMG_6367 IMG_6368Après trois heures de route, nous nous posons sur le bord de la route dans un endroit désert : un vrai bonheur.

Et à nouveau l’hospitalité en action

Stéphanie fait du bras aux rares voitures qui passe sur notre  misérable route. Tout le monde répond avec un grand sourire. Puis un camion s’arrête et un jeune homme vient nous saluer en anglais. Il papote deux minutes puis repart, avant de revenir une heure plus tard. Il s’agit de Arber, du village tout proche. Il nous offre deux bières, de l’orangeade et s’installe avec nous et son copain Sylvan pour échanger. IMG_6378En nous quittant, il nous invite le lendemain midi chez ses parents.IMG_6379Nous déjeunons 100% maison, des légumes à la viande en passant par les alcools plus ou moins fort. Nous repartons même chargés de concombres pour deux semaines. IMG_6383Notre attachement pour ce pays ne cesse de croître, tous les habitants sont hyper accueillants.

Essayons la capitale pour voir

Tirana, à en croire les blogs que nous avons lus, ne présente pas un grand intérêt au point de vue culturel. Ça tombe bien, nous cherchons maintenant plutôt à capter l’ambiance et les trucs rigolos. Sur la route, nous faisons un petit dodo dans une aire d’autoroute équipée pour accueillir les cc : électricité, eau et vidange gratuite. Il semble que les albanais mise sur l’accueil des campeurs dans leur offre d’accueil. Nous avons croisé de nombreux restaurants ou hôtels offrant des zones adaptées.

Nous arrivons de bon matin dans la ville pour la parcourir. A l’image du pays, la capitale est plutôt tranquille.

Nous y errons quelques heures et trouvons enfin des chaussures de qualité à Manon : il y a quand même un mall flambant neuf.IMG_6399Le midi nous dégustons quelques Byreks dans un parc en plein centre. Famille nourrie pour moins de 4 euros, record de Malaisie égalé ! Nous montons ensuite le téléphérique pour contempler la ville. En haut, une petite aire jeux occupe les schtroumfs.

Une fois redescendu nous enchaînons sur un « bunk’art ». Le pays comporte plus de 150 000 bunkers construits par le dictateur paranoïaque qui a fermé le pays durant 50 ans (Il craignait une invasion). L’Albanie fait maintenant visiter les bunkers et les enrichit d’œuvre d’art.

Notre cc ne rentre pas dans le tunnel menant au parking. Qu’importe, le soldat de faction nous dit de rester garés sur la route en face de lui : il le surveillera… Vive l’Albanie :).

On va voir la mer ?

En fin d’après midi nous filons vers la côte et la ville de Durres. Plages de sable fin et eaux cristallines qui séduisent les touristes. Malheureusement du coup on bétonne à vitesse grand V. Nous dormons garés derrière une plage privée et décidons de passer notre tour.

L’oeil bleu de Stéphanie

Nous descendons donc plein sud vers la Grèce avec une dernière étape en vue : Une source en pleine montagne dans un parc national. On dit que le bleu de son eau est hypnotisant. Nous nous y rendons et passons une nuit garé tout prêt, au calme dans le parc en question. Il faut admettre que c’est beau, cela mérite les 20 kilomètres de lacets pour l’atteindre !

Bye bye Albania  et merci !!!

Le lendemain matin, nous décidons qu’il est temps de passer en Grèce. L’Albanie aura vraiment été un pays formidable. De nombreux anglophones, une hospitalité incroyable et des paysages qui valent ceux des voisins à l’industrie touristique déjà moins humaine.  Beaucoup de gens sont venus nous accueillir et discuter. Ils nous ont souvent parlé de la mauvaise et injustifiée réputation qu’on leur faisait à l’étranger. La conclusion de cet article est qu’elle est vraiment sans fondement et que nous vous recommandons à tous de visiter ce pays, pendant qu’il est encore aussi authentique !

5 réflexions sur “ MONTENEGRO ALBANIE – De nouveau des frissons ”

  1. Hello !! Encore complètement d’dans ce tour du monde, vous me donnez l’impression que vous en rembrayez un 2ème… Profitez profitez…

  2. Roooohhhh, alors la vous êtes bien bien bien et ça se sent!!
    Un bel article qui nous partage bien votre bonheur!! Merci!

  3. Hello !
    Trop bien aussi ce dernier spot ! Quel dépaysement, c’est vrai on se croirait revenu à votre partie « asiatique » !
    Bon poursuite de votre aventure !
    bises

  4. Hello !
    Trop bien aussi ce dernier spot ! Quel dépaysement, c’est vrai on se croirait revenu à votre partie « asiatique » !
    Profitez bien !
    bises

Les commentaires sont fermés.