IMG_6667

ALBANIE GRECE – Les météores et le début du retour

Rappel de l’épisode précédent

Nous quittons l’œil bleu le 17/06, source à la couleur troublante coincée au fond des montagnes Albanaises dans le sud sud du pays.

Une toute dernière étape

L’Albanie, nous la parcourons sans guide de voyage. Il faut dire que le voyage y est vraiment rigolo et facile, même si les routes sont affreuses et parfois surchargées :)20170612_142002 Nous récoltons dans des  blogs des endroits à aller voir. Parmi eux  se trouve Bhurit, une ancienne citée au passé Grec, Romain, Ottoman et enfin Vénitienne. Nous y trouvons un petit coin pour manger et visitons le site en mode balade. Le site fut abandonné au moyen-âge à cause de sa nature marécageuse, IMG_6482la verdure y a donc repris ses droits. L’aspect bucolique est d’ailleurs un des gros plus du site car mis à part l’amphithéâtre, les ruines ne sont parfois plus très parlantes :).

Apogée de notre passage en Albanie, le « bac transbordeur », ponton en bois tirés par des câbles, qui permet de faire traverser aux véhicules un petit bras de mer. Nous faisons faire la traversée au cc, avec un peu d’appréhension, et roulons les quelques kilomètres restant avant de passer en Grèce.

Excellent premier arrêt en Grèce  

Comme la Fabert Family nous l’avait promis, on peut dormir partout en Grèce. Quinze kilomètres après la frontière, la nuit approchant, nous stoppons sur une plage d’herbe totalement ouverte au camping sauvage.

Nous allons passer deux nuits sur place, y rencontrer une famille de belges francophones venue à vélo 20170617_114259et enfin découvrir un premier petit port grec.20170617_120534Et on va où maintenant ?

Nous avions toujours fixé la Grèce comme objectif du dernier raid mais… nous n’avions pas décidé quoi y faire exactement. Maintenant qu’il ne reste qu’un mois de voyage, nous allons donc rester dans le Nord/Centre avant de remonter. Nous rejoignons donc un point donné par les copains au bord de mer. Le camping tout proche étant ouvert, la zone n’est plus aussi squattable. Nous trouvons du coup une superbe crique un peu plus loin pleine de caravanes italiennes, grêcques,  etc…

Le lendemain, nous sommes entourés de cochons sauvages. Une fois bien réveillés, nous réalisons que nous sommes venus sans réel but. C’est sympathique, mais sans grande surprise à vrai dire. Nous décidons donc de lancer officiellement la route du retour à travers de nouveaux pays.

En route vers les météores

C’est une des rares étapes retenues dans le « lonely planet ». Sur la route, nous faisons un arrêt dans une autre étape retenue : un magasin LIDL. Et oui, surprenant, mais on nous a vanté les aliments typiquement grecs qu’on y trouve à petit prix : Féta, Tatsiki et autres tomates séchées. Le soir venu nous faisons un rapide et très joli dodo près du lac jouxtant la ville de Janina.

Quand même, c’est beau !

Le lendemain, nous atteignons le fameux site. Nous rejoignons le parking situé tout là-haut, au milieu des monastères perchés sur les pitons rocheux.

Nous allons y dormir, malgré les panneaux d’interdiction, car nous savons que les copains l’ont fait sans souci il y a un mois. Nous visitons dans l’après-midi trois monastères et plusieurs points de vue.

Les bâtiments sont presque trop rénovés (ho le râleur…), avec de belles pierres polies et des joints neufs.

L’intérieur des chapelles est couvert de fresques splendides qui nous évoquent les autres églises Orthodoxes visitées en Iran et Turquie. IMG_6619Néanmoins, pour tout vous dire, le plus beau reste la vue de l’extérieur.

Lors de la visite du second, nous avons acheté une bouteille de leur vin maison. Nous dirons simplement que le vin grec est un peu comme le rosé français  : il faut le boire frais, sinon…IMG_6694Le matin, nous profitons une dernière fois de la vue depuis notre litIMG_6702 et… en route

Et maintenant, on file dire au revoir à la mer

La route vers la Macédoine puis la Serbie passe d’abord par Thessalonique. Avant cette ville, nous nous arrêtons dormir près des vagues. Une nuit dans un camping, IMG_6717histoire de laver notre linge, ( bon sans machine, donc comme disent les filles, « on fait notre jenny » car miss Fabert adore laver son linge à la main) puis une nuit en sauvage sur une plage près d’un port. Rien de bien transcendant si ce n’est de découvrir que de nombreux étrangers et locaux campent vraiment à l’arrache partout dans ce pays. Avec de veilles tentes et du bric à brac improbable, ils sont en vacances et parfois installés durablement. nous avons même bénéficié d’un magnifique resto et de deux heures de répit où les deux grandes sont allées faire des affaires dans les « touristeries ».

Bon et alors, la suite ?

La boucle du retour passera donc (à priori bien sur) par la Macédoine, la Serbie, la Hongrie, l’Autriche et l’Allemagne. La route commence logiquement ce 22/06 pour s’achever dans un mois… Mais tout peut changer demain :)

 

 

2 réflexions sur “ ALBANIE GRECE – Les météores et le début du retour ”

  1. Magnifiques photos des Météores…. qui doivent rappeler à plusieurs de beaux souvenirs.
    Sylvain a l’air tout maigre sur la photo. On lui voit les côtes… j’ai peur que cela inquiète sa maman.
    Le message du blog sent le retour… ce qui n’est pas pour nous déplaire. Bisous au « Monde à 6 ».

  2. Bon vous n’êtes pas si loin que ça… J’imagine que vous allez prendre le temps comme jamais de revenir vers notre belle France… Bientôt plus de news des chemins du monde… Il va falloir que quelqu’un prenne le relais pour occuper mon petit déjà’ 😉 de grosses bises de Pornichet, où nous avons chaud aussi…

Les commentaires sont fermés.